Catégories
Patrimoine:

Sur internet : le Centre Culturel Irlandais dans tous ses états  

Voilà un papier que nous sommes heureux de publier ici sur notre blog. Le sujet est « le patrimoine ».
Son titre saisissant (le Centre Culturel Irlandais dans tous ses états  ) est sans ambiguïté.

Sachez que le rédacteur (identifié sous le nom ) est connu et fiable.

Les révélations éditées sont ainsi évaluées conformes.

Le texte a été édité à une date mentionnée 2022-05-20 06:08:00.

5 rue des Irlandais dans le 5e arrondissement, derrière une porte monumentale verte, est asilé le Centre Culturel Irlandais de Paris depuis maintenant 20 ans. Le distingué bâtiment, d’abord Hôtel Particulier, avant d’être aménagé pour accueillir une communauté d’ecclésiastique, ceint une grande cour propice au délassement comme à la lecture ou la réflexion. Une vierge de la douleur taillée dans la pierre, une stèle rappelant à l’histoire irlandaise des lieux, ou encore une chapelle consacrée à Saint Patrick, font du lieu un bout d’Irlande au cœur de la latinité. Pour accéder aux grandes et riches collections du centre, il faut monter les marches de l’édifice pour se retrouver au-dessus de la chapelle.

De la recherche à l’exposition

Plus de 8000 ouvrages datant du XVe au XIXe sont à découvrir dans les fonds patrimoniaux du Centre culturel irlandais. « Ces livres proviennent du fond de l’ancien Collège des Irlandais, auquel se sont agrégées les collections des bibliothèques des séminaires catholiques anglais et écossais après un décret consulaire de Napoléon qui a réuni ces trois institutions », nous confie Marion Mossu, chargée de ressources documentaires du CCI. Une bibliothèque patrimoniale dont les collections ont d’ailleurs été restaurées entre 2006 et 2011, avec le soutien du gouvernement irlandais et d’institutions françaises, comme la DRAC île-de-France ou encore la Bnf, dont le CCI est pôle associé

Bibliothèque patrimoniale du Centre Culturel irlandais. Crédits : Julien Mouffron-Gardner.

En 2011, la structure a entrepris un travail de numérisation de la bibliothèque patrimoniale sur un rythme de 10 ouvrages numérisés par an en moyenne, pour un total de quelque 175 documents digitalisés à ce jour. En pratique, la sélection s’effectue notamment grâce aux chercheurs en études irlandaises qui identifient les candidats pertinents à la mise en ligne. On y retrouve des ouvrages rares, comme un dictionnaire anglo-irlandais du XVIIIe siècle, ou encore la plupart des pièces qui façonnent les expositions organisées par le centre.

Et nouveauté, depuis cette semaine, un module d’expositions virtuelles permet de découvrir certains de ces textes. L’histoire du livre, les reliures anciennes, les marginalia (notes ou dessins ajoutés par les lecteurs ou les copistes en marge des ouvrages), ou encore de l’art d’être vertueux en Europe d’Ancien Régime, sont certains des thèmes de ces expositions, présentés précédemment dans la salle d’exposition du bâtiment, et ressuscités par la grâce de la technologie.

En outre, la version numérique de l’exposition présentée en ce moment sur site, Les secrets du livre ancien révélés, une approche archéologique du livre, est également disponible en ligne, et se poursuit sur place jusqu’au 30 juin,  en accès libre et gratuit de 14h à 18h tous les jours, et jusqu’à 20h le mercredi.

Un Psautier flamand. Crédits : Marielsa Niels.  Centre Culturel irlandais.

Lieu phare de la culture irlandaise en Europe

Si le Centre culturel Irlandais à été inauguré il y a tout juste 20 ans, il est tributaire d’une longue histoire des relations franco-irlandaises, d’abord basée sur un catholicisme commun et une farouche opposition à la Perfide Albion… Dans le Royaume-Uni du XVIe siècle d’un Cromwell, où les catholiques irlandais se sont vus interdire, dans leur propre pays, la possibilité d’une éducation religieuse, des collèges irlandais se sont créés en Europe : à Rome, Louvain, Bordeaux, Nantes, Salamanque, ou encore, l’une des plus importantes, à Paris. 

Au XVIIe siècle, le Séminaire catholique irlandais de Paris reçoit de Louis XIV le Collège des Lombards, puis s’installe dans l’actuel bâtiment en 1775, avant que celui-ci soit confisqué à la Révolution française. Le Collège des Irlandais rouvre en 1805 sous l’égide de la Fondation Irlandaise, créée par Napoléon (aujourd’hui établissement reconnu d’utilité publique). Lorsque les lois pénales furent abrogées dans les îles britanniques, les collèges irlandais d’Europe fermèrent progressivement, un refuge n’étant plus essentiel pour la communauté écclésiastique. Un passé teinté des accents de l’Irlande qui fit de l’édifice l’écrin idéal pour accueillir le CCI en 2002.

Également régi par la Fondation Irlandaise, le centre est soutenu par les pouvoirs irlandais à travers des subventions de l’Art council d’Irlande du nord et du gouvernement irlandais, qui souhaitent ainsi soutenir la programmation culturelle nationale à l’extérieur de leurs frontières. « Le site de Paris est le lieu phare de la culture irlandaise en Europe », assure Marion Mossu.

Chapelle consacrée à Saint Patrick du Centre Culturel irlandais. ActuaLitté (CC BY-SA 2.0)

Cette importance s’explique notamment par toutes les activités proposées tout au long de l’année, comme des locaux et du contenu mis à disposition des chercheurs, comme des curieux du pays de Samuel Beckett. Le CCI est un lieu de résidence pour les étudiants et les artistes, tous sélectionnés sur dossier. Marion Mossu explique : « Pour les étudiants, nous proposons une trentaine de places. Côté artistes, neuf sont en résidence en mai. Parmi eux, les écrivains John Holten et Dermot Bolger. » De ce dernier, Une arche de lumière (Trad. Marie-Hélène Dumas), qui est paru en janvier aux éditions Joëlle Losfeld, sera présentée à la nuit de la littérature du Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris ( FICEP) le 21 mai.

En dessous de la  bibliothèque patrimoniale au rez-de-chaussée, la médiathèque propose un large contenu centré autour de la production irlandaise pour un public plus large. Entre ses murs colorés sont représentés tous les arts du pays de George Bernard Shaw : 11.000 documents physiques et 10.000 numériques, dans un ratio de 80% du contenu en langue anglaise, 15 % en français et 5 % en gaélique. L’occasion d’y découvrir des films de l’île d’E. R. Dodds parfois peu connus, des musiciens ou auteurs déjà largement traduits en français ou encore méconnus, ou encore des revues et journaux introuvables en France, mis à part au CCI.

Enfin, plus insolites, des lectures à la chandelle sont régulièrement organisées dans la Bibliothèque de Patrimoine rénovée. La chapelle accueille également des concerts et lectures : l’actrice Emmanuelle Devos était par exemple venue en début d’année pour lire James & Nora (Trad. Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat) d’Edna O’Brien, paru chez Sabine Wespieser éditeur.

Une riche programmation 2022

Outre les 20 ans du centre, la structure dédiée à la culture irlandaise célèbre cette année le centenaire de la parution du plus célèbre roman du XXe siècle irlandais, Ulysse (Trad. Jacques Aubert), de James Joyce. Depuis février, mois de la publication du monument, et jusqu’à juin, le CCI a présenté et proposera encore plusieurs expositions, projets et rencontres autour du grand auteur national.

Le centre invite notamment les curieux à « prendre part au plaisir que suscite la langue d’Ulysse, même par touches », puisque le texte intégral est diffusé dans la cour du bâtiment. Mais également une balade audio inédite commandée à Rachel Ní Chuinn pour découvrir le Paris de Joyce, ou encore une introduction interactive qui permet d’explorer ce grand roman et le scandale qu’il a représenté à sa parution… De quoi accompagner les passionnés de l’auteur jusqu’au fameux Bloomsday, le 16 juin. Ce jour-là, la CCI convie les visiteurs à revêtir ses plus beaux habits de début de siècle et venir écouter dans la cour du centre quelques-uns des mots de la célèbre odyssée de Leopold Bloom.

En parallèle, une programmation autour de l’indépendance de l’Irlande finalisée en 1922, est également organisée, dont tous les détails sont à découvrir ici.

Crédits : ActuaLitté (CC BY-SA 2.0)

Livres sur le même objet:

Métiers de la restauration du patrimoine, statuts, conditions d’exercice et fiscalité, fiche pratique MC, 2018.,Article complet.

Sites historiques et culturels majeurs protégés au niveau national (Mongolie intérieure).,Le dossier.. Suite sur le prochain article.

Wiki Loves Monuments.,Cliquer ICI.

We use cookies to personalise content and ads, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use of our site with our social media, advertising and analytics partners. View more
Cookies settings
Accept
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
chateau-de-villemonteix.com Photo de la page Page Légale
Page Legale

Politique de confidentialité:

Transmission de vos datas personnelles:

Tous textes des internautes peuvent être vérifiés avec un travail robotisé de détection des commentaires impolis.

Utilisation et transmission de vos datas privatives:

Au cas où vous sollicitez une purge de votre mot de passe, votre adresse IP sera saisie dans l’e-mail de remise à zéro.

Informations placées à partir d’autres sites:

Les passages de ce site peuvent enfermer des données constituées (comme des vidéos, fichiers, articles…). Le contenu embarqué à partir d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site.Ces sites internet pourraient collecter des données au sujet de vous, appliquer des cookies, embarquer des moteurs de contrôles autres, conserver vos réactions avec ces contenus chargés si vous disposez d'un espace connecté sur leur site internet.

Cookies:

Dans les cas où vous envoyez un texte sur le site, vous serez amenés à enregistrer vos nom, e-mail et site dans des cookies. Cela a pour but uniquement dans le but de votre facilité d'utilisation afin de ne pas avoir à donner ces datas dans l'éventualité où vous consignez un nouveau commentaire ultérieurement. Ces cookies disparaissent au bout d’un an.Dans les cas où vous vous rendez sur la partie de connexion, un cookie transitoire sera activé pour constater si votre logiciel de navigation supporte les cookies. Cette fonction ne contient pas de données privées et sera supprimé automatiquement à la fermeture votre browser.Lorsque vous accédez, nous mettrons en place certains cookies afin d'établir vos données de login et vos options de navigation. L'espérance d'existence d’un cookie de l'enregistrement est de 2 jours, l'espérance de vie d’un cookie d'utilisation est de plusieurs mois. Dans les cas où vous marquez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera archivé pour moins d'un mois. Quand vous engagez la déconnexion de votre espace personnel, le cookie de login sera abrogé.En modifiant ou si vous diffusez un article, un cookie de plus sera créé dans votre terminal. Ce cookie n'est constitué d'aucune identification privée. Il confirme simplement l’identifiant du post que vous venez de remplacer. Il expire au bout de 24 heures.

Conditions Générales d'utilisation conformes à la RGPD

Durées de mémorisation de vos données:

Au cas où vous enregistrez un commentaire, le texte et ses données complémentaires sont stockés indéfiniment. Ce processus valide de rapporter et accorder mécaniquement les textes suivants au lieu de les transmettre dans la liste du modérateur.Quand les espaces personnels qui s’insèrent sur le site (le cas échéant), nous archivons aussi les informations privatives signifiées dans leur espace privé. La totalité des comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs données privées à tout moment. Les webmasters du site ont la possibilité aussi intervenir sur ces datas.

Commentaires sur notre site:

Si vous écrivez un commentaire sur le présent site, les déclarations transcrites dans le formulaire de texte, ainsi que l'identification IP et l'identifiant utilisateur de votre browser sont mémorisés dans le but de nous donner la possibilité de déceler des commentaires non autorisés.

Les droits que vous avez sur vos datas:

Quand vous détenez un profil ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous avez la possibilité de solliciter à héberger un dossier numérique accumulant en total les informations privées que nous contrôlons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez consenties. Vous pouvez également de réclamer l'annulation des informations personnelles à votre sujet. Cette fonctionnalité ne prend pas en compte les datas stockées à des fins de statistiques, dans le respect du droit ou avec pour objectif de sécurité.

Médias:

Quand vous déposez des photos sur notre site, nous vous proposons de ne pas uploader des photographies introduisant des identifiants EXIF de données GPS. Les gens explorant le site ont la possibilité de enregistrer des informations de positionnement à partir de ces images.

Save settings
Cookies settings